Experteam : agence immobilière casablanca, les spécialistes dans l'immobilier industriel, bureaux a louer, immobilier industriel a louer
ExperTeam Maroc, vente et location de terrains vente et location de batiments industriels, de stockage, de production ExperTeam Maroc, vente et location de biens industriels, usines, entrepots, terrains ExperTeam Maroc, vente et location de biens industriels et résidentiels

Revue de presse du 16 au 30 septembre 2017


Aujourd’hui le Maroc : Ciment - Le volume consommé en baisse de 10.30%

Aujourd’hui le Maroc : Ciment - Le volume consommé en baisse de 10.30%

 

Le mois d’août a enregistré un net recul de la consommation de ciment, En effet, à fin août, le volume des ventes a baissé de 10,30% par rapport au même mois de l’année 2016 et de 4,88% depuis janvier 2017. En termes de volume, la consommation mensuelle est de 1,22 million de tonnes contre 1,36 million de tonnes en 2016. Sur le plan régional, le repli est de 11,95% à Casablanca et de 26,27% au niveau de la région Draâ-Tafilalet. Seules les régions de Rabat-Salé-Kénitra, Guelmim-Oued Noun et Dakhla-Oued Eddahab ont pu résister au raz de marée.


Aujourd’hui le Maroc : Les industriels optimistes au troisième trimestre

Aujourd’hui le Maroc : Les industriels optimistes au troisième trimestre

 

Selon la dernière note de conjoncture du Haut-Commissariat au Plan relative au secteur secondaire, pour le troisième trimestre de l’année, 39% des chefs d’entreprises s’attendent à une production manufacturière plutôt stable au moment où 30% autres anticipent un redressement. Les anticipations des industriels résulteraient de l’augmentation à la fois de l’activité des «industries alimentaires» et de la «fabrication de boissons»  tandis que l’activité de l’industrie chimique affiche une régression. 


La Vie éco: Immobilier - La baisse des prix ne booste pas les ventes

La Vie éco: Immobilier - La baisse des prix ne booste pas les ventes

 

Le secteur de l'immobilier n’enregistre pas encore de croissance notable des ventes. Ainsi, malgré la baisse des prix des biens, le rythme des ventes a continué sa tendance baissière au niveau des grandes villes notamment Casablanca.

Par ailleurs, la location résidentielle est toujours florissante. Cette situation est à rapprocher  aux prix d'achat qui restent élevés.