Experteam : agence immobilière casablanca, les spécialistes dans l'immobilier industriel, bureaux a louer, immobilier industriel a louer
ExperTeam Maroc, vente et location de terrains vente et location de batiments industriels, de stockage, de production ExperTeam Maroc, vente et location de biens industriels, usines, entrepots, terrains ExperTeam Maroc, vente et location de biens industriels et résidentiels

Revue de presse ─ du 1 au 15 février 2017


L’Economiste : Bail commercial - Le «pas de porte» désormais légalisé

L’Economiste : Bail commercial - Le «pas de porte» désormais légalisé

 

La loi sur le bail commercial est désormais applicable, après sa publication au bulletin officiel (n°6490). Le texte a pour objectif d’équilibrer les relations entre bailleurs et locataires de locaux à usage commercial. L’un des principaux apports de cette loi concerne l’officialisation du principe de « pas de porte » qui a pour objet de calculer l’indemnité en cas d’éviction du locataire, le législateur prévoit également certaines exceptions dans le cas où l’indemnité de rupture de contrat n’est pas due. La loi recadre également la démarche à suivre pour évacuer un local menaçant ruine.


Challenge : La réforme du régime du foncier - une priorité

Challenge : La réforme du régime du foncier - une priorité

 

La problématique de la spoliation immobilière est toujours mise en question, sur ces trois années dernières, de grandes manifestations ont porté sur cette thématique, ainsi que la dernière lettre Royale adressée à fin 2016 au ministre de la Justice, au sujet des actes de spoliation dont sont victimes les propriétaires fonciers, est la preuve pour lancer une profonde réforme du régime foncier. En effet la complexité du régime foncier est due à la multiplication des intervenants, le secteur souffre d’un manque de vision globale et homogène et afin de dépasser cette situation qui gêne le développement du pays, deux axes de réforme sont indispensables : l’unification du régime de la propriété foncière et la privatisation des terres collectives.


Aujourd’hui le Maroc : OPCI - un marché prometteur mais en manque d’actifs

Aujourd’hui le Maroc : OPCI - un marché prometteur mais en manque d’actifs

 

A l’approche de l’entrée en scène des Organismes de placement collectif immobilier, une conférence-débat autour du sujet a été organisée par la présence du ministre de l’Economie et des Finances Mohammed Boussaid, qui a expliqué qu’à travers la création d’OPCI, le Maroc fait d’une pierre trois coups puisqu’il mobilise l’épargne, booste le développement du secteur financier et diversifie les placements dans le capital investissement, tout en contribuant au financement du secteur immobilier. Pourtant certains professionnels redoutent une insuffisance des actifs immobiliers sur le marché national pour satisfaire le la demande des OPCI.