Experteam : agence immobilière casablanca, les spécialistes dans l'immobilier industriel, bureaux a louer, immobilier industriel a louer
ExperTeam Maroc, vente et location de terrains vente et location de batiments industriels, de stockage, de production ExperTeam Maroc, vente et location de biens industriels, usines, entrepots, terrains ExperTeam Maroc, vente et location de biens industriels et résidentiels

Revue de presse ─ du 16 au 31 août 2016


L’Economiste : Aéronautique - Bombardier Belfast délocalise au Maroc

L’Economiste : Aéronautique - Bombardier Belfast délocalise au Maroc

 

Le constructeur aéronautique Bombardier compte délocaliser une partie de sa production irlandaise au Maroc. 700 postes de l’usine de Belfast devront ainsi être redéployés entre le Maroc et le Mexique en 2016. Une reconfiguration des cartes qui permettra au Canadien de réduire ses coûts mis à mal par le manque de compétitivité de la main-d’œuvre locale. Le redéploiement concerne le montage des jets de série C. Une aubaine pour le site casablancais à MidParc qui emploie actuellement près de 300 salariés et dont l’effectif devra atteindre 850 collaborateurs à l’horizon 2020. 


Aujourd’hui Le Maroc : Les locaux commerciaux se vendent mal à Casablanca

Aujourd’hui Le Maroc : Les locaux commerciaux se vendent mal à Casablanca

 

Le marché de l’immobilier a oscillé entre stagnation et repli à fin juin 2016. Le deuxième trimestre de l’année a été marqué, en effet, par une stabilité des prix des actifs immobiliers par rapport aux trois premiers mois de l’année en cours. Ce constat vient d’être confirmé par Bank Al-Maghrib. Dans son analyse de l’indice des prix des actifs immobiliers, Cette stagnation est due à la hausse de 2,7% des prix des terrains,  compensée par la baisse de 1,1% des prix du résidentiel et de 0,6% des prix des locaux commerciaux. Sur l’année, la tendance globale du marché de l’immobilier fait ressortir un léger repli des biens. 


L’Economiste : Bail commercial - Tout change

L’Economiste : Bail commercial - Tout change

 

La loi sur les baux à usage commercial, industriel ou artisanal a été publiée au Bulletin officiel, une loi qui va régler beaucoup de problèmes en matière de baux commerciaux. Du moins clarifier les relations entre bailleurs et locataires. Son entrée en vigueur aura lieu six mois après la publication, soit le 27 février 2017. Jugé désuet et vilipendé des praticiens, le dahir de 1955 sera du même coup abrogé.